Vidéo – Travail à pied et monté

 

Une petite vidéo faite sur 3 jours différents en octobre/novembre, à pied et montée.

 
– Le 5 octobre, travail à pied.
– Le 27 octobre, un peu de travail à pied avant un cours
monté avec Chloé Indy (que je n’ai pas pu filmer !).
– Et le 2 novembre, j’ai monté seule.
 
Il y a plein d’imperfections mais je trouve qu’on voit déjà bien la progression dans le travail à pied entre le 5 et le 27 octobre. Les bases sont déjà pas mal acquises, on va pouvoir commencer à faire des choses un peu plus complexes. A cheval, c’est vraiment pas super mais on bosse dur ! On en est aux bases donc ce n’est pas magnifique encore !
 

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Jeux équestres Be Superglad (2)

 

Le 18 octobre (le jour de mon anniversaire!), nous avons participé, avec Shaheen, mon amie Inès et sa jument, à une deuxième journée organisée par Be Superglad, comme celle que nous avions fait le 22 juin dernier.

 
 
chevaux-shaheen-uriel-camion-besuperglad
Après avoir mis environ 1h30 à embarquer Shaheen, m’être un peu énervée intérieurement car elle montait sans soucis dans les camions avant, et l’avoir confiée à mon amie Inès qui, dans le calme, l’a fait monter en 10 minutes maximum, nous sommes parties pour 45 minutes de route, et sommes arrivées après nous être un peu égarées en chemin.
A la descente, les juments étaient trempées, nous les avons donc fait marcher un bon moment le temps de décompresser.
 
portrait-cheval-shaheen-besuperglad-2
Sauf que le temps nous était compté puisque la séance d’initiation aux soins énergétiques organisée par Solène avait déjà commencé. On devait commencer sans nos chevaux, et je ne pouvais pas attacher Shaheen à la ligne d’attache car elle était bien trop stressée. Je l’ai donc confiée à la petite sœur d’Inès pendant quelques minutes avant de retourner la chercher pour exercer sur elle ce que je venais d’apprendre.
Il faut le dire, je ne suis vraiment pas douée pour ça car je ne ressentais pas grand chose, et puis Shaheen ne m’aidait pas car elle n’arrêtait pas de bouger ! Cependant j’ai appris des choses très intéressantes qui m’ont donné envie d’essayer de faire venir Solène un de ces jours !
 

Solène et moi
Solène et moi

Place ensuite à l’entraînement. J’ai commencé à pied mais j’avais envie, cette fois, de faire quelques exercices montés. J’ai longé un peu Shaheen et j’ai fait quelques petits exercices avant de me lancer, pour la connecter et la détendre un peu… mais ça n’a pas forcément fonctionné !
 
longe-cheval-shaheen-arabe-besuperglad-3
longe-cheval-shaheen-arabe-besuperglad-2
Cependant, j’ai vraiment ressenti une différence sur les exercices, depuis que l’on travaille selon la méthode La Cense. Shaheen me fait beaucoup plus confiance et est moins hésitante. Elle est aussi bien plus posée et moins peureuse…même si c’est toujours là.
Il fallait, en plus, gérer le fait qu’elle stresse quand elle arrive dans un nouveau lieu : elle ne s’est pas calmée un seul instant, elle a hennit toute la journée pour appeler deux copines de prés qui étaient aussi présentes, et elle ne tenait pas en place. Mais je suis restée zen et nous avons fait tous les exercices à pied : couloir de ballon, matelas blanc, désensibilisations avec les frites, les maracas, passage dans un rideau de sac à nourriture (qui lui faisait bien peur, elle y passait le plus vite possible !), obstacle de cross, obstacle jaune…
 
portrait-cheval-shaheen-besuperglad-4
A la fin de tous ces exercices, je suis allée sur le gros blocage de la dernière fois : les pneus à traverser. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne m’a pas fallut beaucoup de temps avant que Shaheen accepte de mettre un pied dessus… La mauvaise, c’est qu’elle a encore (!) emporté le pneu avec son pied ! Je me demande vraiment comment est-ce qu’elle fait. Du coup elle ne voulait plus y retourner.
Une fille venue avec son shetland m’a proposé son aide, que j’ai accepté. Au début on a essayé de faire passer Shaheen derrière son poney, ce qui a marché mais elle s’est encore fait peur en emportant un pneu avec elle, et là elle ne voulait strictement plus y aller.
Alors la fille m’a proposé de prendre Shaheen, et avec un peu de conviction et énormément de gentillesse, en 10 minutes Shaheen est passée sans soucis. J’étais soufflée, et un peu triste en même temps car moi, je n’y arrivais pas ! Mais j’en ai profité pour me remettre en question et me dire (mais ça je le savais déjà) que le problème vient de moi, et que si j’arrive à régler ça, ça ira tout seul avec Shaheen. Le plus gros du problème étant sans doute que je manque de confiance en moi et de conviction. Mais j’y arriverai, avec du travail !
 
cheval-shaheen-besuperglad
Après manger, je me suis mis à cheval car ça ne s’était pas trop mal passé à pied. Shaheen était même moins hésitante sur certains exercices comme le matelas blanc une fois en selle. J’ai fait tous les exercices sauf les sauts, même celui d’une porte à ouvrir et refermer façon TREC (un fil électrique entre deux arbres). Mais j’ai eu beaucoup de mal à manœuvrer tout ça car Shaheen n’était pas hyper à l’écoute (je pouvais prendre le fil, mais une fois dans ma main elle reculait et reculait encore… jusqu’à ce que je lâche. J’ai bien finit par réussir mais il faudra qu’on s’entraîne !). On a aussi fait un contre-haut et contrebas, puis prendre une frite de piscine tout en étant sur sur Shaheen, passer sous les sacs qui font si peur, etc.
 
cheval-shaheen-besuperglad-2
Photo prise par Inès
Photos prises par Inès

En résumé, j’ai passé une superbe journée, même si Shaheen était vraiment très stressée, mais cela passera avec le temps et l’habituation. J’ai vu d’énormes progrès, ce qui me met du baume au cœur quant à la méthode que je suit, et je suis sûre que ça ne peut qu’aller de façon progressive. Je sais qu’on est sur la bonne voie avec Shaheen, bien que le chemin soit encore long. Et puis on a enfin fait les exercices montés !
Sur ce, je vous laisse sur encore quelques magnifiques clichés qu’a fait Anaëlle pendant cette journée.
 
longe-cheval-shaheen-arabe-besuperglad
frite-cheval-shaheen-besuperglad
frite-cheval-shaheen-besuperglad-2
maracas-cheval-shaheen-besuperglad
portrait-cheval-shaheen-besuperglad
 

A lire également :

Jeux équestres Be Superglad

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Cours monté avec Chloé (Indy)

 

Le lendemain, rebelote. C’est un cours monté, cette fois, que je prends avec Chloé. On a revu les bases aussi, car je suis au tout début du travail monté façon La Cense avec Shaheen.

 
 

Photo floue, mais que j'aime bien...
Photo floue, mais que j’aime bien…

On a commencé en travaillant la mobilisation des hanches : je demande une flexion à Shaheen et, tout en maintenant la flexion, je presse légèrement ma jambe contre elle, un peu en arrière, et elle doit tourner les hanches. Dès qu’elle esquisse une réponse, je dois immédiatement enlever la pression. J’avais du mal à le faire au début, car je gardais la pression trop longtemps et, surtout, je la mettais d’emblée trop forte, alors qu’un effleurement suffisait, surtout que Shaheen est très sensible. Le résultat de ces défauts était que Shaheen ne s’arrêtait pas de tourner dès que j’enlevais la pression, elle continuait assez longtemps, alors que je ne demandais plus rien. On a donc travaillé ça. Je dois encore beaucoup le travailler car j’avais du mal à sentir à quel moment précis enlever ma jambe. Je n’ai pas encore le timing dont parle si souvent Parelli !
 
En pleine action
En pleine action

Ensuite, pareil pour les épaules. Shaheen se débrouille beaucoup mieux avec cet exercice. Ce qui est assez drôle, car j’ai beaucoup de mal en main, mais monté elle le fait très bien. Pareil, je dois apprendre à être dans le timing précis, mais elle tourne beaucoup moins qu’avec l’exercice des hanches par contre.
 
10617635_10202391942139866_333639687_n
En parallèle, Chloé a remarqué que Shaheen ne sait pas tenir correctement l’immobilité. Je l’ai pourtant un peu travaillé avant sa venue mais ce n’était pas parfait du tout, elle essayait toujours de repartir au pas. Ainsi, elle m’a expliqué sa technique, qui m’a pas mal plu et marchait très bien avec Shaheen : dès qu’elle commence à partir, je rentre dans son jeu en la faisant travailler de façon active : trot ou pas, cercles, mobilisation des hanches, des épaules bref, tout ce qu’elle sait faire, pendant quelques secondes, puis je l’arrête et je lâche tout. Shaheen a vite compris qu’elle était mieux à l’arrêt, et c’était assez drôle car, par moment, je sentais bien qu’elle voulait marcher mais elle devait avoir associé que le fait de marcher n’était pas très confortable pour elle, alors elle se retenait ! A la fin de la séance, elle tenait parfaitement l’arrêt, rênes totalement lâchées, et je pouvais bouger sur elle sans qu’elle ne reparte (ce qu’elle prenait comme un signe de départ avant, et je la laissais faire).
 
10634377_10202391942059864_1760084717_n
Enfin, nous avons travaillé les arrêts à l’assiette et voix combinées. J’avais essayé plusieurs méthodes pour apprendre à Shaheen les arrêts à l’assiette mais sans voir grand changement : pli jusqu’à l’arrêt, monter les mains hautes jusqu’à ce qu’elle s’arrête puis tout lâcher… Bref. Chloé m’a donc préconisé de me mettre le long de la barrière, au pas, lent au début pour m’aider. De là, je demande à Shaheen de s’arrêter avec mon code vocal, et je mets l’assiette. Si au bout de trois secondes elle n’a pas réagit, je l’arrête de façon un peu directe (sans être brusque mais je la réveille quoi), en mettant un peu de mains que je monte (toujours légèrement), et je la fais reculer de quelques pas. Ensuite je lâche tout et je laisse une pause. Et je recommence jusqu’à voir une amélioration. En effet, cela marchait pas trop mal, donc je vais continuer dans cette voie et, de toute façon, je sais que cet exercice ne s’apprend pas en quelques séances !
 
10534640_10202391943099890_1788928940_n
En tous cas, j’ai encore plein de pistes de travail que j’ai hâte de bosser, et puis j’espère que lorsque Chloé reviendra nous auront bien progressé !
 
Shaheen avait une position vraiment marrante quand je suis montée !
Shaheen avait une position vraiment marrante quand je suis montée !

 

Merci à Chloé pour les photos

 
 

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Vers une monte sans mors ?

 

Je n’ai jamais vraiment aimé monter un cheval en mors, mais je pars du principe qu’un mors avec une bonne main n’est pas pire qu’un licol qui appuie aussi à des endroits délicats pour le cheval.

 
 
 
Cependant depuis quelques temps j’ai envie de monter en filet parfois, et en licol d’autres fois, permettant d’avoir un super cheval dans toute situation, mais j’attendais que Shaheen soit bien en filet avant d’entamer le travail en licol.
 

Mais hier je suis venue le soir et j’ai décidé de monter à cru en licol.

 
IMG_2717
 
Avant tout, j’ai travaillé à pied : hanches, épaules, reculer, flexions et un tout petit peu de longe pour connecter Shaheen. Elle a été super. Sauf qu’au moment de galoper, elle se mettait face à moi et s’apprêtait à se cabrer si je lui demandais d’aller sur le cercle. Je n’ai quand même pas lâché, et je la remettais sur le cercle. Puis après plusieurs fois à faire ça j’ai réussit à la faire galoper, deux foulées et je la faisait repasser au pas. Je l’ai fait quelques fois, le problème était surtout à gauche, car à droite aucun soucis.
A surveiller, donc, mais je ne pense pas qu’elle ait de douleur. Je pense qu’elle a surtout fait une overdose de la longe, et savoir qu’elle manque d’équilibre au galop ne doit pas lui donner envie de galoper.
 
Après ça, j’ai monté un peu. Et là, une jument encore mieux qu’en filet !
Épaules en dedans, cercles, reculer, arrêts, cessions…. Tout était vraiment super. Je pensais qu’en licol éthologique, avec les rênes en bas sur la boucle, les codes allaient être plus compliqués à faire comprendre, mais elle a été parfaite ! Un peu de mal pour tourner au début, le temps qu’elle comprenne mais en mettent du poids sur la rêne d’ouverture, et en relâchant la pression dès qu’elle tournait, elle a vite compris.
 
Je crois que je vais monter en licol toutes les séances à venir !
 

IMG_4272
Shaheen à la sortie de l’hiver 2013, avec son poil de poney !

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone
2

Entraînements de dressage

 

Quelques entraînements de dressage, en vue d’un concours très prochainement.

 
 
 
Mercredi 13 novembre
2Aujourd’hui, j’ai fait une courte séance de dressage, et Shaheen était top ! Je l’ai sentie commencer à monter le dos, la mise en main était beaucoup mieux que d’habitude, aussi. Par ailleurs elle n’a pas relevé la tête pendant les arrêts, on est vraiment sur la bonne voie, je suis contente ! J’ai eu un peu de mal à la faire partir au galop, mais ensuite celui-ci était vraiment bien, il commence à être équilibré et plus lent et cadencé. Car avant, impossible de rassembler un peu son galop sans tomber dans le trot. En parlant du trot, je l’ai trouvé vraiment superbe aujourd’hui, je ne sais pas ce que ça donnait à voir à pied mais moi je l’ai senti super bien. Je suis très fière de ma jument et des progrès que nous sommes en train d’accomplir, même s’il y a encore du travail !
 
 
Samedi 16 novembre
18En cours, nous avons surtout travaillé les arrêts immobiles dans l’optique de mon prochain concours (sachant qu’au précédent elle n’a pas marqué l’arrêt du tout). Le principe était simple : si elle se décalait un peu d’un côté (ce qu’elle a tendance à faire parfois, elle décale un peu les hanches, ou les épaules), je devais lui faire faire un demi-tour autour des hanches immédiatement. Mon problème, c’est que je pensais « action-réaction », donc dès qu’elle décalait un peu je lui faisais faire le demi-tour, mais trop précipitamment, donc elle tournait parfois les hanches au lieu des épaules. Si je le faisais plus de le calme ça allait bien mieux. Par contre, elle a plus de mal du côté droit, elle tourne les hanches plus que les épaules, et j’ai du mal à modifier cela. Ceci dit, en une séance les arrêts ont été parfaitement acquis, elle ne bougeait plus du tout. J’ai aussi remarqué un mieux au galop !
 
 
Jeudi 21 novembre
3Aujourd’hui je devais répéter mes deux reprises avec mon moniteur, mais il a eu un empêchement. J’ai donc du le faire seule. J’ai eu du mal sur la préliminaire, j’ai trouvé ma reprise vraiment bof, mais par contre la Grand Prix est bien mieux. J’ai l’impression que le fait de faire la préliminaire, avec toutes ces transitions m’a permit d’avoir une meilleure jument sur la GP en ce qui concerne les transitions dans la diagonale. C’était beaucoup mieux. Les arrêts étaient top, les départs au galop aussi, réactifs, par contre encore un peu de boulot pour la mise en main mais ça viendra tout seul avec un cheval qui engage bien.
 
 
Samedi 23 novembre
5J’ai pris un cours avant mon concours. On a répété les deux reprises, vu tout ce qui n’allait pas, notamment avoir un trot léger, un cheval qui ne vient pas s’appuyer sur son mors, les départs au galop, le pas allongé, mon gros soucis car elle trottine, mais je me rends compte que c’est parce que je le demande trop, du coup elle pense qu’il faut trotter. On a aussi revu les cercles et le demi-cercle final ou Shaheen sort un peu de la main. C’était une séance fatigante, surtout juste avant le concours, j’espère que Shaheen ne le sera pas trop !

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone
mms_img90111371

Mon père vient voir Shaheen

 
 
mms_img90111371

Ça y est, on a enfin réussir à le prévoir ; mon père est venu aux écuries voir Shaheen !

 
 
Il est amené à venir sur Paris plusieurs fois dans l’année, on en a donc profité.
Il était déjà venu la voir en juillet (ou août) 2012, juste après que je l’achète, mais c’était dans l’ancienne pension, et puis on commençait à peine le travail.
Là j’ai voulu lui montrer les progrès !
 
Je lui ai donc tout montré de l’écurie, de l’endroit où je range mes affaires au pré de Shaheen, n’en déplaise à ses chaussures !
Puis on l’a amenée à la barre de pansage, je l’ai brossée, sellée et tout le rituel habituel.
 
 
Ensuite, direction la carrière. Mon père se poste à un endroit stratégique pour me filmer ; la séance peut commencer.
Shaheen a été particulièrement super ce jour-là !
Des arrêts en nette progression, un bon trot, un galop de mieux en mieux (surtout les départs), dans le calme, sans se presser. Le pas allongé était moyen, j’ai eu du mal car elle trottait à chaque fois, mais on a réussit à finir sur quelque chose de pas mal. J’ai voulu tenter le trot allongé, mais il y a du boulot. J’ai fait des épaules en dedans qui me paraissaient pas trop mal, et la mise en main est de mieux en mieux.
J’ai fait une séance courte, 30 minutes, mais je préfère largement une séance courte et bien réalisée qu’une séance longue et catastrophique. J’ai aussi et surtout voulu la laisser sur un sentiment agréable.
 
Mon père a été surpris du changement, notamment dans son caractère, car Shaheen s’est beaucoup apaisée aussi, « zenifiée », elle qui avait peur de tout et était très « speed ».
 
On l’a ensuite dessellée, et je lui ai montré un peu ce qu’elle savait faire comme travail à pied, mais pas longtemps car je ne voulais pas la blaser après la séance de dressage.
 
 

Une petite vidéo
Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone