Venue d’André Bubéar, saddle fitter

 

Dimanche, j’ai fait appel à André Bubéar pour venir reflocker ma selle Stübben, après six mois d’utilisation.

 
 
P1020637
 
Avant tout, je dois dire que c’est vraiment un drôle de personnage. Très enjoué, speaking english only (sa femme, qui fait tous les voyages avec lui en tant que traductrice n’était pas là), et vraiment très marrant !
 
Après avoir été chercher Shaheen en vitesse, car j’avais quelques minutes de retard, je la brosse rapidement tout en la présentant à André. Il me demande pourquoi est-ce que j’ai fait appel à lui. Je réponds que je souhaite faire reflocker ma selle et que je n’ai entendu que du bien de lui, et qu’il semble vraiment connaître son métier. Puis il commence à me poser des questions sur la selle, je le vois tourner autour du pot, ma jument a-t-elle pris de la musculature depuis que j’ai ma selle ? Et d’autres questions du genre. Je commence à me demander pourquoi toutes ces questions.
La réponse est simple : il a jugé l’arcade de ma selle trop étroite pour ma jument dès le premier coup d’œil. Aie, ma selle de j’ai payé si cher, je ne veux pas y croire.
Il va alors chercher dans sa voiture un petit objet, une ligne flexible, qui lui permet de prendre la forme du garrot de Shaheen. Puis il le pose à côté de ma selle, et je peux observer qu’en effet, l’arcade est plus étroite que la forme de l’objet. Il manque juste quelques centimètres. Ensuite, il a mesuré ma selle de pointe d’arçon à pointe d’arçon (la fin de l’arcade) et obtenait un résultat de 30 cm, alors que ma selle est belle est bien une 32 cm.
 

P1020631
Le « petit objet bleu » en pleine utilisation

Il n’a donc rien pu faire pour ma selle, ou plutôt n’a pas voulu pour ne pas que je perde ma garantie. Il m’a expliqué que ce n’était pas catastrophic (quand il emploie ce mot, ça veut dire que la selle est bonne à changer) car Stübben est équipé en France d’une machine permettant d’agrandir un peu les arcades à froid. Ouf !
Par ailleurs, pour la suite, il m’a appris que je n’aurai pas à reflocker ma selle trop souvent car je suis très légère, et donc la laine va mettre du temps à se tasser (2 ans d’après lui). Une bonne nouvelle !
 
P1020633

 
J’ai donc recontacté la commerciale de Stübben, Fanny, qui m’avait vendu ma selle. Elle est passée aujourd’hui.
Elle m’a tout d’abord signalé que André avait oublié de prendre en compte que ma selle a un arçon NT, à enfourchure étroite, et donc une arcade plus courte que la normale. C’est pourquoi, en effet, lorsqu’il a mesuré ma selle, cela faisait 30 cm. Pour calculer l’espacement réel de l’arcade, il aurait fallu mesurer un peu plus bas que les pointes d’arçon, comme si l’on mesurait une arcade de taille normale. Ma selle est donc bel et bien une 32.
Cependant elle m’a dit qu’il est possible que ma jument ait pris des épaules, c’est pourquoi elle est revenue avec les arcades 32 et 34 (la taille au-dessus) pour que l’on voit tout ça, et que je sois rassurée au passage.
Je dois avouer qu’à l’œil nu, je ne voyais presque aucune différence. Les deux arcades allaient bien. D’après elle, elle ferait effectivement plutôt un 34 maintenant, mais comme Shaheen a pas mal grossit cet été, il faut que l’on se méfie que ce ne soit pas du gras. c’est pourquoi, pour être sûre que c’est bel et bien son ossature qui a changé, elle va revenir dans 2-3 mois quand ma jument aura un peu perdu de poids (et de gras!).
Mais, en attendant, l’arcade 32 n’est pas mal du tout, elle ne lui rentre pas dans l’épaule et la selle est assez bien équilibrée sur son dos…bien qu’elle ait perdu un peu son équilibre parfait qu’elle avait au tout début. C’est pourquoi nous revérifierons ça dans quelques mois. Mais je suis rassurée, je ne gène pas ma jument en montant pour l’instant comme ça, elle n’a pas mal non plus.
Si il s’avère qu’elle fait effectivement un 34 désormais, elle pourra faire un peu élargir mon arcade. Cependant je préfère être sûre avant d’opérer cela !
 
 
Voici deux photos, de ma selle en mars et en septembre 2014. On peut apercevoir un léger déséquilibre en effet en septembre, car la selle penche un peu vers l’arrière. Mais rien de bien grave. Cependant on peut constater qu’en mars 2014 celle-ci était parfaitement équilibrée.
 
Donc, affaire à suivre au début de l’hiver…
 
IMG_2196
Mars 2014

selle chabanne sept 2014 profil (1)
Septembre 2014

 

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Essais de selles Stübben

 
 

Stuebben-Logo-230x224px_01
 
C’est décidé, je vais acheter une selle neuve pour Shaheen. C’est le meilleur moyen pour qu’elle soit adaptée au mieux ! Fanny, la commerciale Ile-de-France de Stübben est venue à deux reprises me faire essayer des selles de dressage.

 
 
 
 
 
Vendredi 17 janvier 2014
Aujourd’hui, j’ai essayé une dizaine de selles ! N’arrivant pas à choisir sur internet, j’ai demandé à essayer plein de modèles, car j’avais peur d’en regretter un plus tard..!
 
Fanny a été vraiment patiente car il y en avait pas mal, Shaheen aussi d’ailleurs. Certaines selles ne m’ont pas du tout plu, d’autres n’allaient pas à Shaheen.
D’ailleurs, le changement de comportement qu’elle pouvait avoir selon les selles (tête complètement en l’air ou, au contraire, ne jamais relever la tête une seule fois) était assez flagrant.
C’est pendant ces essais d’ailleurs je me suis fait la réflexion suivante : il est certain selle actuelle ne convient pas à Shaheen puisqu’elle relève la tête aux transitions descendantes, ce qu’elle ne faisais plus du tout avec deux modèles que j’ai essayés : la Genesis et la Maestoso.
C’est finalement ces deux selles qui ont retenu mon attention puisqu’elle semblaient bien aller à Shaheen, et c’était celles que je préférais.
 

 
Nous avons convenu d’un second rendez-vous avec Fanny, car elle avait oublié une selle que je voulais absolument essayer. Par ailleurs, comme j’hésitais beaucoup entre les deux modèles dont j’ai parlé, j’ai prévu de les essayer à nouveau lors du second essai.
 
En conclusion, cette séance d’essais ne m’a pas totalement convaincue, car l’arçon Stübben est très technique, et semble nous éjecter de la selle si l’on a une mauvais position. Je me suis alors retrouvée comme une débutante, les genoux verrouillés, tentant tant bien que mal de tenir sur ma jument ! Cela me fais un peu peur, étant donné le prix que j’y mets, de ne jamais m’y faire, mais Fanny m’assure que l’on s’y habitue.
Je pense aussi que l’on arrive toujours à s’habituer à quelque chose de nouveau, mais je suis cependant confortée dans l’idée de pouvoir faire un deuxième essai !
 
 
 
Mardi 28 janvier 2014
Fanny est venue pour la deuxième fois ! La selle qu’elle a amené n’allait vraiment pas, Shaheen mettait la tête haut comme elle ne l’avait jamais fait avant, elle ne semblait pas du tout bien avec cette selle !
 
J’ai donc réessayé les deux modèles de la dernière fois et, ce coup-ci, je me suis sentie vraiment bien dedans, contrairement à la première fois ! Je m’étais déjà faite à cet arçon très technique, donc je me dis que cela viendra très vite !
La question ne s’est pas vraiment posée : j’étais vraiment mieux avec la Maestoso. On est donc parties sur celle-ci, mais je vais faire patienter Fanny quelques jours car Darroze, le sellier que je voulais absolument voir mais qui est dans le sud de la France, a prévu une tournée en IDF pour très bientôt. J’attends donc de voir !
Mais je suis vraiment satisfaite par cette selle Stübben !
 
 

La Maestoso sur un cheval. Toutes les photo de cet article ont été empruntées au site Stübben
La Maestoso sur un cheval. Toutes les photo de cet article ont été empruntées au site Stübben

 
 

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Le test du licol & essai de selle

 

Suite à la visite de Marie Lamore, après maints constats et longues réflexions, j’ai fait le choix d’acheter une nouvelle selle à Shaheen.

 
 
Je vais essayer de trouver la selle en occasion, mais si je n’y arrive pas, je ferai sans doute faire une selle sur mesure. Car cela est primordial pour le cheval ; et tout ce que je veux, c’est le bien-être de Shaheen.
 
J’ai donc pris à l’essai une Prestige Optimax quasi-neuve, que j’étais pressée d’essayer. J’ai monté en licol, c’était vraiment pas mal, mais j’ai un peu de mal à juger car je n’étais pas du tout bien dans la selle, ce qui m’a laissé sur un goût de séance moyennement satisfaisante.
Vous l’aurez donc compris : la selle ne me convient pas.
 
 
Après cet essai, nous sommes allées réaliser une vidéo pour un exercice d’equifeel qui nous est soumis chaque mois sur un groupe Facebook, equifeel-partage. Cette fois c’était l’exercice du licol, que voici. Shaheen m’écoute de mieux en mieux pour la liberté, je suis vraiment très contente !
 
 

 

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone