La blessure au chanfrein

 

Retour sur la blessure au chanfrein que s’est faite Shaheen fin novembre dernier, qui ne s’est pas révélée si anodine que ça, et qui a mis du temps à guérir !

 
 
Le 22 novembre, j’arrive au pré, et je découvre Shaheen avec un gros hématome sur le chanfrein :
 
blessure-shaheen-suros-1
blessure-shaheen-suros-2

22 novembre
22 novembre

 
Je n’étais pas super confiante, car c’était assez énorme comme bosse. J’ai demandé à peu près à tous les gens autour de moi ce qu’ils en pensaient ; ils me conseillaient de mettre de l’arnica et de voir comment ça allait évoluer. C’est donc ce que j’ai fait, et sur la cicatrice qui ne me semblait pas si moche, j’ai mis de la crème cicatrisante (celle qui m’avait servit pour sa lymphangite). J’ai aussi pris sa température, rien à signaler, et puis elle était super en forme. Mais j’avais peur que ça s’infecte, surtout suite à sa lymphangite…
 
 
blessure-shaheen-suros-4
27 novembre
27 novembre

 
Mais ce que je n’avais pas bien retenu de la dernière fois, c’est qu’il faut gratter la plaie pour vraiment l’aider à guérir. Or, là, la cicatrice empirait de jour en jour, et je n’osais pas trop toucher la croûte qui se formait… jusqu’à que le gérant propose de m’aider.
Il y est allé bien plus franco que moi. Moi, je désinfectais tous les jours, je mettais de la crème aussi, mais en surface. Or, lui, il a gratté jusqu’à enlever totalement la croûte. La chair de Shaheen était à vif, mais ce n’est qu’à partir de là qu’elle a pu commencer à guérir !
 

C’est pourquoi je tiens à signaler ou rappeler à tous les propriétaires de chevaux


Si votre cicatrice prend un tournure grisâtre, si elle n’est pas belle et semble mal cicatriser, il faut vraiment enlever cette mauvaise croûte et faire sortir le pus de là. Sinon ça ne fera qu’empirer les choses, et l’infection.

 
 
Je mets quelques photos de l’évolution, en spoiler car ce n’est pas super beau à voir.
 

ÂMES SENSIBLES S’ABSTENIR

Evolution de la blessure en photos
27 novembre
27 novembre

 

30 novembre
30 novembre

 

30 novembre
30 novembre

 
On voit sur la dernière photo qu’un petit bout de peau a formé une boule… et je ne savais pas quoi faire. J’avais peur que ça reste pour toujours, alors j’ai appelé la vétérinaire qui est venue le 1er décembre. Elle a fait une petite anesthésie locale à Shaheen et a coupé ce petit bout de peau. Puis elle m’a expliqué que je devais désinfecter au maximum la plaie en enlevant la croûte à chaque fois, jusqu’à ce que ça guérisse totalement. Encore une fois, heureusement que je suis entourée de personnes qui m’ont gentiment aidée à m’occuper de ça, car je ne pouvais malheureusement pas venir tous les jours.
Le point positif c’est que Shaheen a été super sage à chaque fois qu’on lui enlevait la croûte (et pourtant on frottait assez fort !), et puis avec la véto aussi. Elle m’a même dit que c’est super agréable d’avoir des chevaux aussi sages à soigner. Ça fait vraiment plaisir d’entendre ça !
 
Et puis finalement, le verdict est tombé : Shaheen aura une bosse a vie sur le chanfrein. Elle s’est sûrement pris un coup et, sous le choc, son corps a fabriqué de l’os supplémentaire à l’endroit où elle a reçu le coup. C’est ce qu’on appelle un suros, et il n’y a pas de moyen de l’enlever. A part peut-être en opérant, mais c’est vraiment bête, je trouve, de faire subir ça à son cheval pour un soucis esthétique. J’ai eu un petit moment de désespoir car elle n’aura plus jamais un profil « parfait ». Mais cette réaction était bête. Elle restera toujours la même, et elle n’est pas du tout défigurée. D’ailleurs, ça ne se voit pas tant que ça, et je m’y suis même bien habituée ^^.

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone