Jeux équestres Be Superglad (2)

 

Le 18 octobre (le jour de mon anniversaire!), nous avons participé, avec Shaheen, mon amie Inès et sa jument, à une deuxième journée organisée par Be Superglad, comme celle que nous avions fait le 22 juin dernier.

 
 
chevaux-shaheen-uriel-camion-besuperglad
Après avoir mis environ 1h30 à embarquer Shaheen, m’être un peu énervée intérieurement car elle montait sans soucis dans les camions avant, et l’avoir confiée à mon amie Inès qui, dans le calme, l’a fait monter en 10 minutes maximum, nous sommes parties pour 45 minutes de route, et sommes arrivées après nous être un peu égarées en chemin.
A la descente, les juments étaient trempées, nous les avons donc fait marcher un bon moment le temps de décompresser.
 
portrait-cheval-shaheen-besuperglad-2
Sauf que le temps nous était compté puisque la séance d’initiation aux soins énergétiques organisée par Solène avait déjà commencé. On devait commencer sans nos chevaux, et je ne pouvais pas attacher Shaheen à la ligne d’attache car elle était bien trop stressée. Je l’ai donc confiée à la petite sœur d’Inès pendant quelques minutes avant de retourner la chercher pour exercer sur elle ce que je venais d’apprendre.
Il faut le dire, je ne suis vraiment pas douée pour ça car je ne ressentais pas grand chose, et puis Shaheen ne m’aidait pas car elle n’arrêtait pas de bouger ! Cependant j’ai appris des choses très intéressantes qui m’ont donné envie d’essayer de faire venir Solène un de ces jours !
 

Solène et moi
Solène et moi

Place ensuite à l’entraînement. J’ai commencé à pied mais j’avais envie, cette fois, de faire quelques exercices montés. J’ai longé un peu Shaheen et j’ai fait quelques petits exercices avant de me lancer, pour la connecter et la détendre un peu… mais ça n’a pas forcément fonctionné !
 
longe-cheval-shaheen-arabe-besuperglad-3
longe-cheval-shaheen-arabe-besuperglad-2
Cependant, j’ai vraiment ressenti une différence sur les exercices, depuis que l’on travaille selon la méthode La Cense. Shaheen me fait beaucoup plus confiance et est moins hésitante. Elle est aussi bien plus posée et moins peureuse…même si c’est toujours là.
Il fallait, en plus, gérer le fait qu’elle stresse quand elle arrive dans un nouveau lieu : elle ne s’est pas calmée un seul instant, elle a hennit toute la journée pour appeler deux copines de prés qui étaient aussi présentes, et elle ne tenait pas en place. Mais je suis restée zen et nous avons fait tous les exercices à pied : couloir de ballon, matelas blanc, désensibilisations avec les frites, les maracas, passage dans un rideau de sac à nourriture (qui lui faisait bien peur, elle y passait le plus vite possible !), obstacle de cross, obstacle jaune…
 
portrait-cheval-shaheen-besuperglad-4
A la fin de tous ces exercices, je suis allée sur le gros blocage de la dernière fois : les pneus à traverser. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne m’a pas fallut beaucoup de temps avant que Shaheen accepte de mettre un pied dessus… La mauvaise, c’est qu’elle a encore (!) emporté le pneu avec son pied ! Je me demande vraiment comment est-ce qu’elle fait. Du coup elle ne voulait plus y retourner.
Une fille venue avec son shetland m’a proposé son aide, que j’ai accepté. Au début on a essayé de faire passer Shaheen derrière son poney, ce qui a marché mais elle s’est encore fait peur en emportant un pneu avec elle, et là elle ne voulait strictement plus y aller.
Alors la fille m’a proposé de prendre Shaheen, et avec un peu de conviction et énormément de gentillesse, en 10 minutes Shaheen est passée sans soucis. J’étais soufflée, et un peu triste en même temps car moi, je n’y arrivais pas ! Mais j’en ai profité pour me remettre en question et me dire (mais ça je le savais déjà) que le problème vient de moi, et que si j’arrive à régler ça, ça ira tout seul avec Shaheen. Le plus gros du problème étant sans doute que je manque de confiance en moi et de conviction. Mais j’y arriverai, avec du travail !
 
cheval-shaheen-besuperglad
Après manger, je me suis mis à cheval car ça ne s’était pas trop mal passé à pied. Shaheen était même moins hésitante sur certains exercices comme le matelas blanc une fois en selle. J’ai fait tous les exercices sauf les sauts, même celui d’une porte à ouvrir et refermer façon TREC (un fil électrique entre deux arbres). Mais j’ai eu beaucoup de mal à manœuvrer tout ça car Shaheen n’était pas hyper à l’écoute (je pouvais prendre le fil, mais une fois dans ma main elle reculait et reculait encore… jusqu’à ce que je lâche. J’ai bien finit par réussir mais il faudra qu’on s’entraîne !). On a aussi fait un contre-haut et contrebas, puis prendre une frite de piscine tout en étant sur sur Shaheen, passer sous les sacs qui font si peur, etc.
 
cheval-shaheen-besuperglad-2
Photo prise par Inès
Photos prises par Inès

En résumé, j’ai passé une superbe journée, même si Shaheen était vraiment très stressée, mais cela passera avec le temps et l’habituation. J’ai vu d’énormes progrès, ce qui me met du baume au cœur quant à la méthode que je suit, et je suis sûre que ça ne peut qu’aller de façon progressive. Je sais qu’on est sur la bonne voie avec Shaheen, bien que le chemin soit encore long. Et puis on a enfin fait les exercices montés !
Sur ce, je vous laisse sur encore quelques magnifiques clichés qu’a fait Anaëlle pendant cette journée.
 
longe-cheval-shaheen-arabe-besuperglad
frite-cheval-shaheen-besuperglad
frite-cheval-shaheen-besuperglad-2
maracas-cheval-shaheen-besuperglad
portrait-cheval-shaheen-besuperglad
 

A lire également :

Jeux équestres Be Superglad

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone